•  Offrez-vous
    une bouffée d’air pur

    La lutte contre la pollution est l’affaire de tous.  Et pourtant, face à la dégradation de notre belle planète, nous avons souvent l’impression que nos actions ne sont qu’une goutte d’eau dans un océan de saleté. Climatmundi, une toute jeune entreprise, a décidé de fédérer toutes ces initiatives.
     
     
    Imaginez un peu la France jalonnée de dunes. Si ce scénario relève pour le moment de la science fiction, les étés caniculaires que nous connaissons doivent nous aider à tirer la sonnette d’alarme. Le réchauffement climatique est bien en route. Sa principale cause : nos émissions de CO2. Un simple chiffre vous éclairera : chaque français produit en moyenne neuf tonnes de ce gaz par an alors que la Terre ne peut en absorber que deux tonnes. Si on ajoute à cela que les Américains sont les plus gros contributeurs de cette pollution, le tableau devient étouffant.

    Compensez vos émissions de CO2
    Notre belle planète bleue vire au gris. Pour lui faire retrouver sa mine d’antan tout à chacun peut adopter des réflexes simples. Améliorer l’isolation de son logement, ne pas le surchauffer, utiliser des ampoules à basse consommation, acheter des produits locaux ne nécessitant pas un long transport… Si toutes ces initiatives sont essentielles, elles se heurtent à une limite de taille. Au vu de notre développement technologique, une chaudière ou un pot d’échappement ne peuvent être propres, ils émettront toujours du gaz à effet de serre.
    Partant de ce constat, Climatmundi, une jeune société française, propose aux particuliers et aux entreprises des solutions pour compenser leurs émissions de CO2. Selon éric Parent, son directeur associé, « chacun peut à la mesure de ses moyens et de ses désirs, prendre part au contrôle du réchauffement climatique ». Climatmundi part du principe que les émissions de CO2 touchent la planète entière  et non seulement le point où elles ont été émises. En clair, éviter une émission de CO2 à Tahiti équivaut à l’éviter en France. Aussi, si l’on ne peut réduire le CO2 à la sortie de son pot d’échappement, on peut fort bien le réduire « ailleurs », par exemple dans un pays en voie de développement.

    Le plus fort au service des plus faibles
    Après avoir mis en place des solutions qui vous permettront d’économiser de l’énergie, Climatmundi vous propose donc d’aidez financièrement à l’installation de tels systèmes dans les pays développés ou ceux en voie de développement, à hauteur des coûts incompressibles. Vous permettez ainsi à des contrées qui n’en ont pas forcément les moyens d’adopter ces technologies antigaspi. Aux mieux lotis d’avoir le réflexe citoyen, en somme ! Sachant qu’aujourd’hui les pays en voie de développement sont parmi ceux qui ont les plus fortes dépenses en matière d’énergie, l’enjeu en vaut la chandelle.
    Sécurité oblige, Climatmundi ne finance que des projets de réduction d’émission de gaz à effet de serre validés par la convention des Nations Unies sur les changements climatiques. Dans les villages situés dans les zones les plus reculées de la Jamaïque, son objectif est de substituer gratuitement aux ampoules classiques des ampoules à basse consommation. Faire des économies d’énergie n’est pas un luxe dans un pays où l’approvisionnement en électricité est très difficile. Autre latitude, autre idée. En Inde, pour diminuer la consommation en énergies fossiles, et donc polluantes, Climatmundi souhaite installer de petites éoliennes dans les villages. Décidément, un vent nouveau souffle sur la planète écolo…Vous n’avez plus qu’à vous laissez porter!

    * Pour de plus amples renseignements, rendez vous sur www.climatmundi.fr. Vous y découvrirez notamment une interface très simple d’usage qui vous permettra de calculer l’impact de vos actes quotidiens sur l’environnement.

     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique